Vous êtes ici

Système Solaire et Systèmes Planétaires

L'activité de l'équipe est orientée selon trois axes principaux : étude des processus d'évolution des corps planétaires du Système Solaire, étude des exoplanètes, et étude des conditions initiales du Système solaire. Plus spécifiquement, il s'agit d'étudier :

 

- les processus d'évolution par observation des corps différenciés (planètes terrestres et géantes, satellites). Ces activités se font grâce à des moyens spatiaux qui permettent des observations depuis des plateformes orbitales ou in situ;

- les planètes extra-solaires par une approche théorique mais également observationnelle à travers les missions COROT, PLATO et ARIEL;

- les conditions initiales de la formation du Système Solaire à travers l'étude de la matière primitive : grains cométaires, météorites, observations des corps primitifs et du milieu interplanétaire.

 

Notre démarche consiste à coupler l'observation, réalisée essentiellement par des moyens spatiaux, le dépouillement de données observationnelles, la modélisation et la simulation de laboratoire. Cette volonté de contribuer aux différentes étapes de la recherche s'appuie avant tout sur une participation directe à la réalisation d'instruments embarqués, avec le souci constant d'associer défis scientifiques et technologiques.

S'abonner à Syndiquer

Dernières news

Il y a 2 années 12 mois

Le lancement de la sonde BepiColombo (ESA/JAXA) a eu lieu le 19 octobre 2018 à 22H45 depuis le site Ariane 5 de Kourou. BepiColombo a ainsi entamé avec succès son long périple (plus de 7 ans) vers la planète Mercure, avec à son bord SIMBIO-SYS, complexe de 3 instruments qui cartographiront la surface de la planète avec une résolution et une couverture spatiale inégalée. L'IAS est co-responsable scientifique de cet instrument grâce à la fourniture de l'électronique principale et la réalisation de l'étalonnage de l'instrument intégré.
 

Il y a 3 années 3 mois

Jean-Pierre Bibring, professeur émérite à l’Institut d'Astrophysique Spatiale (CNRS/Université Paris Sud), a reçu le 15 juillet 2018 le prix COSPAR Space Science Award pour ses contributions à l'exploration spatiale du système solaire. Cette médaille est la plus prestigieuse du COSPAR (Committee on Space Research) et remise à chaque assemblée générale bisannuelle. Parmi les nombreuses implications de Jean-Pierre Bibring, le COSPAR a notamment mis en avant ses responsabilités dans Mars Express et Philae/Rosetta.

Il y a 3 années 3 mois

Ce matin, mercredi 27 juin 2018, à 9h35 JST (Japan Standard Time), la sonde Hayabusa2 est parvenue dans sa position dite « home position », à 20 km de sa cible, l’astéroïde « Ryugu », à une distance de 1,9 UA (unité astronomique) de la Terre (soit 285 millions de km).

Il y a 3 années 7 mois

Le comité des programmes de l'Agence Spatiale Européenne vient de sélectionner la mission ARIEL comme la 4ème mission de classe intermédiaire (budget 450 millions d'euros) du programme « Cosmic Vision ». ARIEL sera lancé de la base de Kourou en Guyane en mai 2028 et sera placé en orbite au point de Lagrange L2, situé à 1.5 million de kilomètre de la Terre. ARIEL est un télescope spatial qui sondera de manière systématique les atmosphères d'un millier de planètes extrasolaires, des géantes gazeuses aux planètes rocheuses, qu'elles soient chaudes ou tempérées autour d'étoiles de différents types. ARIEL mesurera la composition et la structure des atmosphères planétaires, contraindra la nature des coeurs planétaires, détectera la présence de nuages et étudiera les interactions avec l'étoile hôte.

Il y a 3 années 11 mois

Yves Langevin, Directeur de Recherche émérite classe exceptionnelle, vient de se voir décerner la médaille Runcorn-Florensky de l'EGU (European Geosciences Union). Cette médaille est attribuée aux scientifiques pour leur contribution exceptionnelle en planétologie. Elle n'a été décernée que 4 fois en 15 ans.

Pages