Vous êtes ici

Physique Solaire et Stellaire

Notre équipe a pour objectif d'apporter des éléments de réponses à quelques questions-clés de physique solaire et stellaire, telles que le processus de chauffage de la couronne ou la structure des intérieurs solaire et stellaires. Le champ magnétique jouant un rôle fondamental dans la structuration des atmosphères des étoiles de type solaire, il devient possible de mieux comprendre le couplage entre la fabrication interne du champ magnétique et ses manifestations extérieures. Les deux grands thèmes sont donc: dynamique et structure interne du Soleil et des étoiles et diagnostic et chauffage des couches extérieures.

 

S'abonner à Syndiquer

Dernières news

Il y a 2 mois 1 semaine

Le comité des prix de l'European Solar Physics Division a décerné son prix de thèse 2017 à Clara Froment, pour ses travaux sur le problème du chauffage coronal et l'étude de la nature physique des pulsations de longues périodes dans les boucles coronales, réalisés à l'IAS. La cérémonie s'est déroulée pendant le 15ème European Solar Physics Meeting à Budapest, le 7 septembre 2017.

Il y a 3 mois 3 semaines

Les données de l'instrument GOLF à bord de la sonde SOHO (ESA et NASA) ont permis de détecter pour la première fois les modes de gravité, des ondes sismiques porteuses des propriétés physiques des couches solaires les plus profondes. Ces ondes, détectées maintenant sans ambiguïté, ont permis de montrer que le cœur solaire tournait près de quatre fois plus rapidement sur lui-même que les couches intermédiaires et externes du Soleil.

Il y a 5 mois 5 jours

La mission PLATO – Planetary Transits and Oscillations of stars – a été adoptée lors d'une réunion du Comité du programme scientifique de l'ESA qui s'est tenue le 20 juin 2017. Cela signifie que la mission peut passer d'une étude à un projet à construire. Dans les prochains mois, l'industrie sera invitée à faire des offres pour fournir la plate-forme spatiale.

Il y a 9 mois 3 semaines

Le Soleil est actuellement dans une période calme de son activité ; le prochain maximum d’activité est prévu dans à peu près cinq ans, mais une forte tempête solaire peut arriver à tout moment, et pas forcément au pic du cycle d’activité solaire. Des scientifiques et des représentants des secteurs industriels pouvant être affectés par les effets de la « météorologie de l’espace » se sont rencontrés au centre de météorologie britannique (UK Met Office) afin de discuter de la façon dont le système FLARECAST de prévision des éruptions solaires doit être construit pour servir au mieux les besoins des utilisateurs.

Il y a 1 année 3 mois

L’équipe CoRoT a rendu public l’ensemble des données produites par la mission. Cet événement concrétise un travail de plusieurs années, au cours duquel elle a réussi à interpréter et à filtrer les principaux artefacts produits par l’instrument et le satellite qui contaminaient le signal astrophysique recherché.

Pages