Vous êtes ici

Tous les projets

L'IAS a fourni la micro-caméra RMI pour l'instrument ChemCam permettant de fournir le contexte des tirs LASER de l'instrument LIBS.

                                                 

 

 

Statut du projet:
Passé

L'objectif de la mission était initialement prévue pour un rendez-vous avec la comète 46 P / Wirtanen. Après le report du lancement initial d'un nouvel objectif a été fixé: la comète 67 P / Churyumov-Gerasimenko. 

 

Statut du projet:
Passé

 

Le Soleil et la couronne vus par HECOR et HEIT: résultats préliminaires

 

Lancée depuis White Sands Missile Range (Nouveau Mexique) le 14 Septembre 2009, la fusée sonde Herschel emportait deux expériences à forte contribution de l’IAS: HECOR et HEIT.

 

Les images de HEIT permettent de connaître la distribution d’intensité sur le disque solaire au moment du vol, information nécessaire à l’analyse des données de HECOR. L’image de HECOR est la meilleure jamais obtenue de la couronne solaire dans la raie de résonance à 30.4 nm de l’hélium une fois ionisé. L’analyse préliminaire suggère que les structures en ‘cornes’ seraient produites par des variations locales de l’abondance d’Hélium dans la couronne, aux frontières de structures appelées ‘streamers’.

La détermination de l’abondance d’Hélium dans la couronne solaire était un des objectifs principaux de HECOR. Afin de confirmer la présence de variations locales de l’abondance, un travail  de modélisation de la formation de la raie observée dans les conditions physiques du jour d’observation est nécessaire et est en cours. Les résultats scientifiques de HECOR son donc attendus dans le courant de l’année.

L’instrument HEIT est un modèle de rechange des télescopes EUVI des sondes STEREO. L’IAS et l’IO en ont réalisé les optiques. L’instrument HECOR a été entièrement conçu par l’IAS et l’IO réalisé les revêtements des optiques. Le design, la réalisation, les tests et la livraison on été effectués dans le temps limité de un an et demi. HECOR est le premier coronographe fabriqué par l’IAS. Il a permis de préparer l’avenir techniquement pour de futures missions spatiales utilisant ce type d’instrument par capitalisation de savoir-faire au niveau optique et mécanique. 

 

Contact: F. Auchère

 

Statut du projet:
Passé
MISTIC est l'acronyme de Mastering the dusty and magnetized InterstellarScreen to Test Inflation Cosmology
 
Contact à l'IAS: François Boulanger
 
Statut du projet:
Passé

Site principal de la mission : http://smsc.cnes.fr/PICARD/Fr/

 

Cette mission CNES (lancée en 2010) est consacrée à la mesure simultanée de l'irradiance solaire, du diamètre solaire, et de l'intérieur du Soleil par sondage héliosismique.

Des membres de l’équipe en sont Co-I pour les aspects sismologie de cette mission d’observation du Soleil. Ses données sont archivées et mises à disposition à MEDOC.

 

Contact: P. Boumier

 

Accès aux données: http://idoc-picard.ias.u-psud.fr

Statut du projet:
Passé

http://stereo.jhuapl.edu/

Cette mission de la NASA a la particularité de reposer sur deux satellites identiques sur des orbites proches de celle de la Terre autour du Soleil, l’objet de ses observations, l’un en avance sur la Terre, l’autre en retard. Les lancements ont eu lieu le 25 Octobre 2006 depuis Cape Canaveral.

L’équipe a participé à la réalisation de composants de l’imageur en extrême ultra-violet SECCHI (Sun Earth Connection Coronal and Heliospheric Investigation) dont les données (et celles d’autres instruments de la mission) sont disponibles à MEDOC.

 

Contact: F. Auchère

 

Accès aux données: http://idc-solar.ias.u-psud.fr/

Statut du projet:
Passé


Statut du projet:
En développement

Euclid est une mission de l'ESA conçue pour cartographier la géométrie de l'Univers sombre. La mission étudiera la relation entre distance et décalage spectral vers le rouge (redshift), ainsi que l'évolution des structures cosmiques par la mesure des formes et des redshifts z des galaxies et des amas de galaxies jusqu'à z ~ 2 (ou de manière équivalente à un temps de retour en arrière de 10 milliards d'années). De cette façon, les observations d'Euclid couvriront l'ensemble de la période pendant laquelle l'énergie sombre a joué un rôle important dans l'accélération de l'expansion de l'Univers.

 

Contact à l'IAS: Nabila AghanimHervé Dole

 

Statut du projet:
En développement

MMX (Mars Moon eXplorer) est une mission de la JAXA (agence spatiale japonaise), en phase d'étude, pour une approbation par le gouvernement japonais  fin 2018, et un lancement en 2024. Son objectif premier est de caractériser les deux satellites de Mars, Phobos et Deimos, pour en déterminer l'origine, dont deux possibilités extrêmes ont été proposées : capture d'astéroides, ou accrétion en orbite martienne, à partir du matériau éjecté lors d'un impact géant que Mars aurait subi, peu après sa formation, comme ce fut le cas de la Lune de la Terre.

 

Statut du projet:
En développement

Pages

S'abonner à Syndiquer