Vous êtes ici

Archive

Il y a 1 année 6 mois

Dans une étude récente l’équipe ByoPiC profite du plus récent relevé dans le domaine X, SRG/eROSITA, pour confirmer incontestablement la détection d’un signal dans les ´ rayons X associés à l’émission thermique d’un plasma chaud dans les filaments cosmiques.

Ce signal provenant de seulement 460 filaments, situés dans le premier relevé de 140 deg² publié par la collaboration SRG/eROSITA, a permis de contraindre précisément la densité et la température du plasma.

 

Il y a 1 année 7 mois

L’instrument EUI (Extreme Utraviolet Imager) embarqué à bord de la mission Solar Orbiter continue de révéler de nouveaux types de phénomènes dans l’atmosphère solaire. Dernier en date, un événement baptisé ‘le serpent’ montre la propagation à 170 km/s d’un front lumineux le long d’une structure torsadée appelée ‘filament’, une longue poche de plasma froid maintenue en équilibre au-dessus de la surface dans la couronne chaude par le champ magnétique.

Il y a 1 année 9 mois

La mission japonaise JAXA Hayabusa2 a rapporté des échantillons de l'astéroïde primitif carboné Ryugu. Les analyses de ces échantillons par un groupe international dirigé par le Prof. Tomoki Nakamura (Univ. Tohoku, Japon), ont permis de proposer un scénario retraçant l'histoire de Ryugu, incluant sa formation lors de la fragmentation de son astéroïde parent.

Il y a 1 année 9 mois

Hubert Bretonnière, équipe Cosmologie, a soutenu sa thèse intitulée "Galaxy morphology for Euclid: Simulations, forecasts and detection with deep learning", effectuée sous la supervision de Hervé Dole, Marc Huertas-Company, et Alexandre Boucaud. Le voilà nouveau docteur de l'Université Paris-Saclay, en partance pour l'Université de Santa Cruz (USA). Félicitations !

Il y a 1 année 9 mois

Des travaux réalisés dans l'équipe Système Solaire ont permis de fournir la première carte globale et à haute résolution des minéraux dits "hydratés" de la surface de Mars. Ces minéraux ont la particularité de s’être formés par interaction chimique entre la roche Martienne et de l’eau liquide, et ils contiennent bien souvent de l’eau piégée dans leur structure. Ce sont ainsi d’excellent traceurs des anciens environnements aqueux de Mars et des cibles exobiologiques de première importance.

Il y a 1 année 9 mois

Une équipe de recherche internationale vient de révéler les premières images de la nébuleuse d’Orion, la pouponnière d’étoiles la plus riche et la plus proche du Système solaire, capturées par le télescope spatial James Webb. Elles démontrent une fois encore les performances exceptionnelles de cet instrument.

Pages

S'abonner à Syndiquer