Astrochimie et Origine

Matière Interstellaire et Cosmologie

Physique Solaire et Stellaire

Système Solaire et Systèmes Planétaires

A la une

Il y a 1 semaine 3 jours

À l'occasion des manifestations pour fêter les 80 ans du CNRS, sa Délégation Régionale Île-de-France Sud organise les 14 et 15 septembre à Gif-sur-Yvette un événement grand public intitulé « Face à l'Univers ». L'initiative et l'organisation de cet événement se sont faites en lien étroit avec l’IAS, qui y présentera de nombreux instruments spatiaux.

Il y a 4 mois 2 semaines

Le télescope CLASP-2 a été lancé avec succès le 11 avril 2019 par une fusée sonde depuis White Sands Missile Range (Nouveau Mexique, USA). L'objectif du projet CLASP (Chromospheric LAyer SPectropolarimeter) est de mesurer le champ magnétique dans la chromosphère solaire à partir de mesures spectro-polarimétriques dans l’ultraviolet.

Il y a 5 mois 1 semaine

La division « Planetary and Solar System sciences » de l’EGU (European Geosciences Union) a décerné à John Carter, astronome adjoint  à l’IAS, la médaille 2019 « Oustanding Early Career Scientist » pour ses découvertes sur la composition de la surface martienne, en particulier les minéraux hydratés et leurs implications sur l’histoire climatique de la planète Mars, ainsi que pour son travail d’interprétation de données spectrales orbitales.

Il y a 5 mois 2 semaines

Lundi 12 mars, l’IAS a livré le modèle de vol du système de calibration en vol (calibration Unit, CU) de l’instrument VIS de la mission Euclid. Euclid est la  mission M2 du programme Cosmic Vision de l'ESA, dont l’objectif scientifique est de cartographier l'Univers pour élucider la cause de l'accélération de l'expansion.  Elle y parviendra en regardant jusqu'à 10 milliards d'années dans le passé et en mesurant très précisément la forme et la distribution des galaxies que contient l’Univers.

Il y a 6 mois 3 semaines

Cette étape de la mission Hayabusa2, réalisée le 22 février 2019, était la plus périlleuse, exigeant de poser en douceur l’ensemble de la sonde sur une surface très accidentée, recouverte de blocs de toutes dimensions. Elle démontre une extraordinaire maîtrise opérationnelle des équipes de l’ISAS/JAXA. Une seconde collecte pourrait avoir lieu dans quelques mois, avant le départ de l’astéroïde prévu pour la fin de cette année, et une arrivée sur Terre un an plus tard. Nos laboratoires devraient ainsi disposer en 2021, pour la première fois, d’échantillons prélevés à même l’un des plus anciens objets du système solaire, riches en particulier des composés organiques qui ont pu jouer un rôle majeur dans l’évolution vers le vivant sur Terre.

Pages

S'abonner à Syndiquer