Vous êtes ici

Planck / HFI

Planck permet de fournir des réponses à certaines des questions les plus importantes de la science moderne: comment l'Univers a t-il commencé, comment a t-il évolué vers l'état que nous observons aujourd'hui, et comment peut-il continuer à évoluer dans le futur? L'objectif de Planck a été d'analyser, avec la plus haute précision jamais atteinte, les restes du rayonnement qui remplissait l'Univers juste après le Big Bang, ce que nous observons aujourd'hui comme le Fond Diffus Cosmologique.

 

Contact à l'IAS: Nabila Aghanim & Jean-Loup Puget

Nom : Planck High-Frequency Instrument (HFI)


Définition : Planck est un satellite de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) qui fournit des cartes de tout le ciel dans le domaine sub-millimétrique et radio (30 à 850 GHz), en température et en polarisation. 

Objectifs scientifiques : Planck a été conçu dans le but de mesurer les anisotropies du fond de rayonnement cosmologique sur tout le ciel, avec une sensibilité et une résolution angulaire jamais atteintes. Les données de Planck fournissent des informations majeures dans plusieurs domaines de la cosmologie et de l'astrophysique tels que les théories de l'Univers primordial, l'origine des grandes structures et la physique du milieu interstellaire. 

Description technique : Planck est composé de deux instruments : (1) le Low Frequency Instrument (LFI) - une matrice de récepteurs radio, utilisant la technologie des amplificateurs HEMT, qui observe dans le domaine de fréquences comprises de 30 à 100 GHz; et (2) le High Frequency Instrument (HFI) - une matrice de bolomètres refroidis à 100mK qui observe dans le domaine de fréquences de 100 à 850 GHz. 

Planck a effectué un sondage de tout le ciel par période de 6 mois. Des cartes du ciel entier à haute résolution angulaire (FWHM~5'-30') et dans 9 bandes en fréquence (30--850 GHz) ont été mises à disposition un an après le fin de la mission. Cela procure à la communauté scientifique une vision du ciel entier d'une qualité jamais atteinte sur un domaine de fréquences peu connu. Le grand domaine de fréquences de Planck a été choisi dans le but d'optimiser la séparation des émissions galactique, extra-galactique et du fond de rayonnement cosmologique. 

Implication de l'IAS : Le P.I. de Planck-HFI est Jean-Loup Puget, membre de l'IAS.
L'IAS est très fortement impliqué dans plusieurs aspects de Planck-HFI autant du point de vue de l'instrumentation (tests et étalonnages dans les locaux de l'IAS, design mécanique & thermique, intégration, etc.), des opérations en vol (dans IDOC), du traitement des données et de leur analyse scientifique (équipe MIC). L'IAS participe activement à de nombreux groupes de travail de Planck.

État de la mission : Les tests du modèle de vol (Proto-Flight Model - PFM) de Planck-HFI ont eu lieu à l'IAS en juin-juillet 2006. Le lancement de Planck a eu lieu le 14 mai 2009. Planck a accompli sa mission avec succès. La dernière commande de mise hors tension a été envoyée au satellite le 23 octobre 2013. Les membres du consortium Planck réduisent, analysent et interprètent les données activement. 
 

Statut du projet : 
En exploitation
S'abonner à Syndiquer