Vous êtes ici

Archive

Il y a 2 semaines 17 heures

Les régions de formation d'étoiles les plus intenses de l'Univers jeune interagissent avec leur environnement par des échanges rapides de gaz. Cette découverte, réalisée par une équipe internationale incluant des astronomes de l’Institut d’astrophysique spatiale (Université Paris-Sud/CNRS) et d'autres laboratoires, approfondit la compréhension de la phase d'évolution rapide des galaxies massives, il y a environ 11 milliards d’années.

Il y a 1 mois 3 semaines

Le lancement de la sonde BepiColombo (ESA/JAXA) a eu lieu le 19 octobre 2018 à 22H45 depuis le site Ariane 5 de Kourou. BepiColombo a ainsi entamé avec succès son long périple (plus de 7 ans) vers la planète Mercure, avec à son bord SIMBIO-SYS, complexe de 3 instruments qui cartographiront la surface de la planète avec une résolution et une couverture spatiale inégalée. L'IAS est co-responsable scientifique de cet instrument grâce à la fourniture de l'électronique principale et la réalisation de l'étalonnage de l'instrument intégré.
 

Il y a 5 mois 2 heures

Jean-Pierre Bibring, professeur émérite à l’Institut d'Astrophysique Spatiale (CNRS/Université Paris Sud), a reçu le 15 juillet 2018 le prix COSPAR Space Science Award pour ses contributions à l'exploration spatiale du système solaire. Cette médaille est la plus prestigieuse du COSPAR (Committee on Space Research) et remise à chaque assemblée générale bisannuelle. Parmi les nombreuses implications de Jean-Pierre Bibring, le COSPAR a notamment mis en avant ses responsabilités dans Mars Express et Philae/Rosetta.

Il y a 5 mois 3 jours

Le 4 juillet 2018, lors de son colloque annuel organisé à Bordeaux, la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A) a décerné le prix Jeune Chercheuse 2018 à Miho Janvier, astronome-adjointe à l’IAS. Ses travaux de recherche portent en particulier sur les éruptions solaires, de leur naissance à leur propagation dans l’espace interplanétaire.

Il y a 5 mois 3 semaines

En 2013, les résultats de Planck ont mis en évidence pour la première fois un désaccord entre les paramètres cosmologiques déterminés par le fond diffus cosmologique et ceux obtenus en analysant l'abondance des amas de galaxies détectés par Planck. Ce désaccord a été confirmé lors de la seconde analyse de Planck en 2015 ainsi que par des analyses indépendantes impliquant l'utilisation du lentillage gravitationnel ou d'amas de galaxies observés dans le domaine des rayons X. Des chercheurs de l'IAS ont montré, à la lumière d'une nouvelle analyse, que le fond diffus cosmologique et l'abondance des amas de galaxies observés par Planck convergent en fait vers le modèle cosmologique standard le plus simple, dominé par la matière noire froide et une constante cosmologique.

Il y a 7 mois 1 semaine

L'annonce de la fondation Gruber vient d'être publiée ce 10 mai à 8h locale (heure de Yale) : https://gruber.yale.edu/cosmology

La fondation Gruber a le plaisir de décerner le Prix Cosmologie 2018 à l'équipe Planck, et à Jean-Loup Puget et Nazzareno Mandolesi, les leaders des consortiums HFI et LFI, pour avoir cartographié la température et la polarisation du fond du rayonnement cosmologique avec le satellite de l'ESA Planck.

Pages

S'abonner à Syndiquer