Vous êtes ici

Physique Solaire et Stellaire

Notre équipe a pour objectif d'apporter des éléments de réponses à quelques questions-clés de physique solaire et stellaire, telles que le processus de chauffage de la couronne ou la structure des intérieurs solaire et stellaires. Le champ magnétique jouant un rôle fondamental dans la structuration des atmosphères des étoiles de type solaire, il devient possible de mieux comprendre le couplage entre la fabrication interne du champ magnétique et ses manifestations extérieures. Les deux grands thèmes sont donc: dynamique et structure interne du Soleil et des étoiles et diagnostic et chauffage des couches extérieures.

 

S'abonner à Syndiquer

Dernières news

Il y a 1 année 6 mois

Passage de Mercure devant le Soleil

 

Lundi 9 mai 2016, de 13h12 à 20h40 (heure locale), Mercure passera devant le Soleil. Il est relativement rare que cet événement soit visible dans sa totalité, du début à la fin. Le prochain transit de Mercure aura lieu en 2019, et le prochain à être visible en France en totalité aura lieu en 2039.

 

L’IAS organise à cette occasion des observations et des présentations destinées au personnel du laboratoire, et du campus de Paris-Sud et CNRS.

 

Il y a 2 années 1 mois

L'instrument CLASP (Chromospheric Lyman Alpha Spectropolarimeter) a été lancé avec succès par une fusée sonde le 3 septembre 2015 à 17H TU depuis White Sands Missile Range au Nouveau Mexique. Le vol suborbital s'est déroulé de façon nominale. L'instrument a pu acquérir toutes les données prévues et leur qualité est parfaite.

Il y a 2 années 8 mois

Une éclipse partielle de Soleil sera visible à Orsay le vendredi 20 mars 2015 au matin, de 9h21 à 11h39 (heure légale).
Au maximum, à 10h28, la Lune masquera environ 80% de la surface du Soleil. De nombreuses personnes de l'IAS interviendront dans les écoles aux alentours.
Une observation sera organisée à l'IAS avec des paires de lunettes "spéciale éclipse", et encadrée par les astrophysiciens Frédéric Baudin et Clara Froment.

Il y a 3 années 9 mois

L'observatoire spatial PLATO (PLAnetary Transits and Oscillations of stars), qui étudiera les transits planétaires et les oscillations stellaires, a été sélectionné le 19 février par le Comité du Programme Scientifique de l’ESA dans le cadre de son programme Cosmic Vision. Cette mission, qui devrait être lancée en 2024, sera capable de repérer des planètes appartenant à d’autres systèmes solaires et de caractériser les étoiles hôtes de ces systèmes.

 

 

Il y a 4 années 4 mois

Après une mission deux fois plus longue que prévu, le satellite CoRoT du CNES, capable de voir vibrer les étoiles et de chasser les exoplanètes, va être mis à la retraite. Lancé le 26 décembre 2006, CoRoT a été réalisé par le CNES sous la responsabilité scientifique de l’Observatoire de Paris et du LAM ; l'IAS a participé à son développement et à l'exploitation de ses données, et héberge le centre de données CoRoT.

 

 

Pages