Recherche
Language/ Langue
english. .français

Nécessité d'une Station d'étalonnage



Parmi les phases successives qui jalonnent la vie d’un projet, la dernière opération à effectuer sur un instrument spatial avant la livraison à une agence (ESA, NASA…) pour intégration sur un satellite ou une sonde spatiale est l’étalonnage.


Son but est d’établir la fonction d’appareil de l’instrument en le plaçant dans des conditions d’environnement proches de celles qu’il rencontrera dans l’espace (vide, température) et en le soumettant à des rayonnements connus et adaptés en longueur d’onde et intensité à son domaine de fonctionnement (simulant ainsi les observations qu’il sera amené à faire) et en recueillant les signaux électriques qu’il émet.

La relation qu’on établit entre flux lumineux d’entrée et signal émis permet d’établir une partie de l’étalonnage.

La connaissance de l’instrument est complétée par des mesures effectuées en faisant varier certains paramètres tels que sa température, la longueur d’onde, l’intensité ou l’angle d’incidence du faisceau d’entrée. Il faut également s’assurer du bon déroulement automatique des différentes opérations et séquences de mesures que l’instrument est destiné à effectuer.

L’Institut d’Astrophysique Spatiale dispose d’une station d’étalonnage. Des équipements et installations spécifiques, mis à disposition des laboratoires spatiaux, permettent d’étalonner les instruments dont ils ont la charge.