Recherche
Language/ Langue
english. .français

Missions Spatiales



L’équipe de physique solaire et stellaire s’appuie pour ses travaux sur les observations de plusieurs missions spatiales. Elle s’est parfois profondément investie dans la conception, la réalisation et l’exploitation des instruments de ces missions (comme par exemple EIT, SUMER et GOLF pour la mission SoHO) ou exploite simplement leurs données (comme l’instrument AIA de SDO ou la mission Kepler).

Plus de détails pour les principales missions dans lesquelles l’équipe s’est investie:

Mission SOHO (SOlar and Heliospheric Observatory, ESA-NASA):
Un membre de l’équipe est «Principal Investigator» (PI) de trois des douze instruments embarqués à bord de la plate-forme SOHO qui observe le Soleil sous toutes ses coutures: GOLF (Global Oscillation at Low Frequency), EIT (Extreme ultra-violet Imaging Telescope), SUMER (Solar Ultra-violet Measurements of Emitted Radiation. L'équipe a mené la conception et la réalisation de ces instruments et a participé à d’autres de la mission, ce qui se traduit par de nombreux membres de l’équipe Co-Investigators (Co-I) de ces instruments et la participation active à leur exploitation. MEDOC met à disposition l’ensemble des données produites par les douze instruments de SOHO.
Contact: K. Bocchialini

Mission STEREO (Solar TErrestrial RElation Observatory, NASA): cette mission a la particularité de reposer sur deux satellites identiques sur des orbites proches de celle de la Terre autour du Soleil, l’objet de ses observations, l’un en avance sur la Terre, l’autre en retard. L’équipe a participé à la réalisation de composants de l’imageur en extrême ultra-violet SECCHI (Sun Earth Connection Coronal and Heliospheric Investigation) dont les données (et celles d’autres instruments de la mission) sont disponibles à MEDOC.
Contact: F. Auchère

CoRoT (Convection, Rotation et Transits planétaires, CNES): l’équipe a participé à la réalisation d’un sous système de l’instrument et est responsable de son centre d’archivage et de mise à disposition des données. Elle est largement impliquée dans l’exploitation de ses données.
Contact: F. Baudin

Kepler (NASA): dans la lignée de CoRoT cette mission combine elle aussi sismologie des étoiles et recherche d’exo-planètes. L’équipe participe activement à l’exploitation des données.
Contact: T. Appourchaux

Mission SDO (Solar Dynamics Observatory, NASA): comme d’autres missions d’observation solaire, SDO comprend un imageur du Soleil en extrême ultra-violet, AIA (Atmospheric Imaging Assembly), dont des membres de l’équipe analysent et interprètent les données. Données qui sont par ailleurs mis à disposition dans MEDOC.
Contact: E. Buchlin

Picard (CNES): des membres de l’équipe en sont Co-I pour les aspects sismologie de cette mission d’observation du Soleil.
Contact: P. Boumier

Solar Orbiter (ESA): prenant la suite de SOHO, cette mission voit tout comme pour SOHO un fort investissement de l’équipe dès la conception et la réalisation, ce qui se traduit par un co-PI (instrument EUI - Extreme Ultraviolet Imager), un lead co-I (instrument PHI - Polarimetric and Helioseismic Imager) et des co-I (instrument SPICE - Spectral Imaging of the Coronal Environment) dans l’équipe de physique solaire et stellaire.
Contacts: T. Appourchaux (PHI); F. Auchère (EUI); E. Buchlin (SPICE)

HeCor (Helium Coronograph):
Mission fusée menée par un membre de l’équipe, elle a obtenu des images de la couronne lointaine dans des longueurs d’onde correspondant à des raies spectrales de l’Hélium.
Contact: F. Auchère

CLASP (Chromospheric Lyman Alpha Spectro Polarimeter, NASA):
Autre mission fusée qui a pour objectif la mesure de la polarisation du rayonnement chromosphérique (Ly alpha) pour la mesure du vecteur champ magnétique de la chromosphère.
Contact: F. Auchère

IRIS (Interface Region Imagig Spectograph, NASA):
Combinant imagerie et spectroscopie, cette mission intéresse l’équipe pour les possibilités de diagnostics du plasma solaire que permettent ces deux techniques.
Contact: J-C Vial

En ce qui concerne les missions futures (déjà sélectionnées ou pas encore), l’équipe de physique solaire et stellaire s’investit dans les missions PLATO (PLAnetary Transit and Oscillations of stars, ESA) en ce qui concerne la physique stellaire (interne et externe) et les relations étoile-planètes, la mission Solar Probe Plus de la NASA pour observer le Soleil d’encore plus près que Solar Orbiter, ainsi que dans le projet de l’agance japonaise JAXA Solar C.