Recherche
Language/ Langue
english. .français

Projet Soho




La mission SoHO (Solar and Heliospheric Observatory) ESA/NASA a été conçue pour étudier la structure interne du Soleil, le chauffage de son atmosphère, les origines et l’accélération du Vent Solaire.

Véritable observatoire dédié au Soleil, SOHO est une plate-forme sur laquelle sont placés douze instruments qui observent le Soleil en permanence, mesurent le rayonnement électromagnétique (du visible à l’extrême ultraviolet, en spectroscopie et/ou imagerie), font le diagnostic des particules émises par le Soleil et qui forment le Vent solaire, et détectent les oscillations internes du Soleil.

Cette batterie d’instruments permet d’étudier notre étoile depuis son cœur nucléaire jusqu’aux flots de particules qu’elle envoie dans l’espace interplanétaire.

Cet ensemble de mesures effectuées simultanément marque en soi une avancée spectaculaire dans l’observation solaire. L’atout supplémentaire de SOHO est d’être placé au point de Lagrange L1 entre la Terre et le Soleil, à 1 500 000 km de la Terre, ce qui permet l’observation de notre astre 24h/24.

Lancé le 12 décembre 1995, en fonctionnement depuis février 1996, SOHO a fêté ses 10 ans avec succès : la mission est prolongée jusqu’en 2000.

L’IAS a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre de 3 des 12 instruments de SOHO : EIT, SUMER et GOLF.

ACCES ARCHIVE SOHO

SoHO
Image « plein soleil » obtenue le 14 juillet 2000 par EIT/SOHO.
Image obtenue dans la raie du Fe XII à 19.5 nm, raie formée à une température de 1.5 million de degrés environ. La traînée horizontale est la signature d'une éruption solaire dont l'émission a « bavé » sur le détecteur de EIT. Le zoom a été obtenu sur la région d'éruption plus d'une heure avant l'éruption.

Les boucles lumineuses tracent certainement la configuration magnétique (à tendance bipolaire) de la région et aussi les courants électriques (boucles perpendiculaires aux précédentes) qui engendrent les champs magnétiques.

Cet événement est connu sous le nom de "Bastille Day flare".