Recherche
Language/ Langue
english. .français

Concours de la fonction publique



    
17/03/2008
Un poste de Maitre de conférences (MCF) en Astrochimie

Poste de MCF no 34 0255
Université Paris-XI
Origine et évolution de la matière organique du milieu
interstellaire au système solaire primitif

L'équipe "Astrochimie et Origines de l'IAS s'intéresse à la composition chimique et à l'évolution
des molécules organiques, interstellaires et cométaires afin de comprendre l'apport de la chimie
extraterrestre à la surface des planètes.
Cette équipe dispose de moyens de simulation (photochimie des glaces et cellule environnementale pour
l'étude de réactions catalytiques hétérogènes), couplées à des méthodes de détection
(spectroscopie infrarouge, spectrométrie de masse à temps de vol, chimie analytique) qui permettent
d'étudier la chimie à l'oeuvre dans les milieux extrêmes (Milieu Interstellaire, système solaire primitif, comètes).
L'équipe recherche un physico-chimiste moléculaire, ayant des connaissances en chimie analytique et/ou organique pour
développer et suivre les expériences en cours.
Le travail sera interdisciplinaire, en liaison étroite avec les données astrophysiques afin d'étudier, étape par étape,
les scénarios possibles de l'apparition de conditions favorables à l'apparition de la chimie prébiotique à la surface
des planètes telluriques.

Postes ITA 2007
  • Concours externe (non ouvert)
  • Mobilité - NOEMI (non ouvert)

Poste IATOS 2007

  • Concours IE électronique (non ouvert)

Postes d'ATER
Candidatures pour postes ATER Paris Sud: date limite le 5 Mai 2007.


Postes chercheurs 2007
  • Université Paris Sud
  • CNRS (les thématiques représentées à l'IAS sont essentiellement du ressort des sections 17, 18, 47)
  • CNAP (les thématiques représentées à l'IAS sont du ressort de la section astronomie)




Deux postes de Maitre de conférences (MCF) en astronomie-astrophysique sont proposés au concours du printemps 2007
(J.O. du 27 Février 2007):


1- "Structuration et physico-chimie de la matière interstellaire" MCF0322
2- "Système Soleil-Terre et planétologie : observations, analyse de données, modélisations" MCF0343


1- "Structuration et physico-chimie de la matière interstellaire" MCF0322

Enseignement
➢    filières de formation concernées : Licences, Master de Physique Fondamentale et Appliquée.

➢    objectifs pédagogiques et besoin d'encadrement : Enseignement général de physique (cours, TD, TP), pour la physique dans les Licences (L1, L2 & L3) et dans les Masters de physique fondamentale ou appliquée (niveaux M1 & M2). Enseignements de méthodes numériques et de traitement du signal en physique ou en astrophysique dans le Master de Physique Fondamentale et Appliquée.

Recherche

La stabilité des nuages de gaz et de poussières, leur effondrement en étoiles, ainsi que la structuration et l’évolution physico-chimique de la matière sont les problématiques majeures de l'étude du milieu interstellaire dans les galaxies. Aujourd’hui, le développement des observations sub-millimétriques et millimétriques, en particulier les possibilités de spectroscopie et de haute résolution angulaire, ouvrent de nouvelles perspectives pour comprendre la nature et le cycle de vie de la matière dans les galaxies en relation avec leur évolution dynamique. C’est l’un des enjeux essentiels pour l'étude des galaxies, du milieu interstellaire, de la formation stellaire et planétaire, et de la cosmologie à travers les problèmes de séparation des composantes astrophysiques.

Le Maître de Conférences recruté prendra en charge le développement  des outils de modélisation des processus physico-chimiques de la matière (grains, gaz, interactions gaz-grains), ou de simulation numérique, indispensables à l’interprétation des observations (Herschel, Pilot, Planck, ASROF/Akari, ALMA, JWST, …).

Laboratoire(s) d'accueil : IAS (Institut d’Astrophysique Spatiale), UMR 8617


2- "Système Soleil-Terre et planétologie : observations, analyse de données, modélisations" MCF0343

Enseignement
➢    filières de formation concernées : Licences, Master de Physique Fondamentale et Appliquée.

➢    objectifs pédagogiques et besoin d'encadrement : Enseignement général de physique (cours, TD, TP), pour la physique dans les Licences (L1, L2 & L3) et dans les Masters de physique fondamentale ou appliquée (niveaux M1 & M2). Enseignements de méthodes numériques et de traitement du signal en physique ou en astrophysique dans le Master de Physique Fondamentale et Appliquée.

Recherche

L’un des objectifs scientifiques de l’Institut d’Astrophysique Spatiale est de comprendre les manifestations de l’activité magnétique du Soleil (chauffage de la couronne solaire, éjections de matière coronale, génération du vent solaire, interaction Soleil-Terre) dans le cadre des relations Soleil-Terre. L’institut est également fortement impliqué dans les missions planétaires où la mission martienne OMEGA/Mars Express fait référence (rôle de l’eau dans l’histoire de Mars, etc..…).
Les missions solaires en cours, proches (SOHO, STEREO, Solar-B, SDO, LYOT/SMESE) et plus lointaines (Solar Orbiter) ont un objectif commun  (le champ magnétique solaire) mais des techniques d’étude variées : diagnostic en température et densité des structures ; vision «stéréoscopique» de la couronne solaire ; champ magnétique photosphérique tri-dimensionnel ; phases pré-éruptives des CME.
Les missions planétaires martiennes présentes (OMEGA) et futures (Exomars/Aurora, MSL), nécessitent un fort  potentiel d’analyse des données de spectro-imagerie, domaine d’excellence de l’I.A.S.
L’enseignant-chercheur recruté sera chargé de mettre en œuvre ces techniques dans le contexte de missions ci-dessus. Il devra posséder une expérience en analyse de données d’imagerie et de spectroscopie multi-longueurs d’onde, et / ou une expérience en modélisation numérique de structures coronales magnétisées, et / ou une expérience en transfert de rayonnement pour des raies optiquement épaisses.

Laboratoire(s) d'accueil : IAS (Institut d’Astrophysique Spatiale), UMR 8617