[Utilisez Unicode UTF-8 comme caracteres de visualisation pour bien voir les accents]
 
Le département de physique de l’Université Paris-Sud 11 a acheté en juin 2008, en collaboration avec le département des sciences de la Terre, une lunette Orion 100ED avec monture équatoriale EQ-G. Voici quelques images du materiel (en configuration diurne avec filtre solaire H-alpha pour le Soleil) et des premiers tests nocturnes, réalisés à Orsay. Les tests diurnes avait été effectués en public lors de l’éclipse partielle de Soleil du 1er aout 2008 à l’IAS, Orsay.
 
Le système fonctionne admirablement. La monture est robuste et peut accepte une lourde charge. Le pointage automatique est précis, rapide, silencieux, simple d’utilisation (surtout la mise en mémoire de la mise en station, très utile si le trépied ne bouge pas).  L’optique est de bonne qualité. La mise au point s’effectue de manière douce.
 
Les images de nuit ont été prises au foyer avec un Nikon D80, sensibilité 400ISO. La mise au point était manuelle, et aucun traitement n’a été appliqué aux images, sauf le changement des niveaux pour la visualisation. La magnitude 11 est atteinte assez facilement en 30s de pause. Avec le détecteur CCD du D80 au foyer de la lunette, le champ de vue est de 1.51x1.00 degrés carrés avec des pixels de l’ordre de 1.4 seconde d’arc; la PSF a une largeur théorique d’environ 1.5 seconde d’arc.
 
Hervé Dole, IAS.
 
 
Tests de la lunette - 23 aout 2008
la lunette complete
systeme GoTo
filtre solaire H-alpha
tube optique
filtre solaire et oculaire
Jupiter saturee (30s) et etoiles
Jupiter saturee (30s)
M57 (20s)
M13 (30s)
Alcor et Mizar (3s)
zoom sur la double Mizar