Vous êtes ici

OMEGA : 10 ans dans l’espace

01/06/2013 - 00:00

L'ESA vient de célébrer les 10 ans dans l'espace de la mission Mars Express, lancée depuis Baïkonour le 2 juin 2003. Mars Express, qui est toujours en opération, est la première mission planétaire de l'ESA. Pour la première fois, elle a permis d'analyser de manière couplée l'ensemble des enveloppes de Mars, depuis l'exosphère et la haute atmosphère, jusqu'à la surface et la sub-surface, au moyen de six instruments dont le spectro-imageur OMEGA dont l'IAS a la responsabilité globale. Cette mission s'est révélée spécialement fructueuse ; elle a changé d'importants paradigmes quant à la compréhension de l'histoire de Mars.

 

OMEGA est l'un des instruments qui ont largement contribué à ces découvertes ; il a été développé en coopération avec le LESIA de l'Observatoire de Paris/Meudon, ainsi qu'avec l'IFSI de Rome et l'IKI de Moscou. OMEGA acquiert des « images spectrales » dans le visible et le proche infrarouge : de chaque pixel, il donne le spectre de la lumière solaire réfléchie. Cela donne accès à la composition et la structure tant de l'atmosphère (gaz, nuages, aérosols) que de la surface (minéraux, glaces et givres), jusqu'à une résolution spatiale sub-kilométrique, à l'échelle de la planète entière.

Grâce à ces résultats, OMEGA a permis une ré-écriture en profondeur de l'histoire de cette planète à toutes ses échelles de temps, des variations saisonnières aux changements climatiques et géologiques. Elle montre en particulier que Mars a connu une ère très ancienne durant laquelle de l'eau était stable au voisinage de sa surface, voire à sa surface elle-même, ce qui pourrait avoir favorisé l'émergence du vivant ; elle a identifié les sites d'intérêt majeur pour l'exploration exobiologique future.

L'ESA a focalisé la célébration cet anniversaire sur les cartes minéralogiques globales faites à partir des données OMEGA, réalisées à l'IAS et récemment publiées dans trois articles scientifiques. On peut accéder à ces cartes, ainsi qu'à des animations et à la retransmission de la conférence de presse qui a eu lieu à l'ESOC le 3 juin, sur les sites suivants :

Communiqué de presse

Retransmission de la conférence de presse

Les 10 principales découvertes de Mars Express

Articles scientifiques récents de l'IAS correspondant à ces recherches :

Carter J., Poulet F., J.-P. Bibring, N. Mangold , S.M. Murchie,Hydrous minerals on Mars as seen by the CRISM and OMEGA imaging spectrometers: Updated global view, J. Geophys. Res. 118, 831–858 (2013).

Ody A., Poulet F., J.-P. Bibring, D. Loizeau, J. Carter, B. Gondet, Langevin Y., Global investigation of olivine on Mars: insights into crust and mantle compositions, J. Geophys. Res. 118, 234–262 (2013).

Ody A., Poulet F., Langevin Y., J.-P. Bibring, G. Bellucci, F. Altieri, B. Gondet, J. Carter, N. Manaud,Global maps of anhydrous minerals at the surface of Mars from OMEGA/MEx, J. Geophys. Res. 117, E00J14, 14 PP. (2012).




De haut en bas : cartes des sites avec présence de minéraux hydratés ; olivine ; pyroxène ; oxyde ferrique ; poussière. Ces cartes ont été obtenues grâce à des données OMEGA.
 

 

 
 
S'abonner à Syndiquer