Vous êtes ici

SICAL

SICAL (Simulateur d'Irradiation de Carbones Amorphes en Laboratoire  : SICAL-P (plasma) / SICAL-X (experiment))

SICAL à l'IAS produit des analogues à la matière, en particulier carbonée, observée dans le milieu diffus Galactique. 

 

Contact : E. Dartois

 

SICAL à l'IAS produit des analogues à la matière, en particulier carbonée, observée dans le milieu diffus Galactique. Le succès, meilleur analogue actuel, de la production photochimique par irradiation UV (SICAL-X) ou plasma (SICAL-P) à basse température sous vide des matériaux responsables des bandes d'absorption observées en direction du centre Galactique et dans les milieux diffus, à la fois aromatique et aliphatique, nous a poussé à engager des expériences avec d'autres sources d'irradiation incluant UV et ions.

 Mots Clés : Analogues de laboratoire, spectroscopie, spectrométrie de masse, MIS, environnement interstellaire et disques protoplanétaires.

L'un des objectifs de SICAL est la fabrication (SICAL-P) et l'étude (SICAL-X) d'analogues carbonés amorphes ayant des couvertures en hydrogène, puis hétéroatomes (N,O,S) contrôlées, la caractérisation par spectroscopie infrarouge (in situ par FTIR et ex situ avec un micro-FTIR), puis l'étude des effets chimiques de l'implantation UV et ionique à basse énergie et haute énergie (keV-GeV) dans cette matière carbonée. Dans le cadre de la réalisation d'expériences futures, l'utilisation d'hydrogène permettrait aussi de comparer les effets chimiques associés et d'effectuer de l'implantation au cœur de matériaux préparés auparavant (comme par exemple la photochimie UV, ou le plasma d'un précurseur). D'autre part, nous entreprendrons de déduire de ces spectres les constantes optiques associées aux matériaux produits, qui rentrent en compte dans les modèles de transfert de rayonnement et servent à la communauté astrophysique.

Le projet sous la responsabilité d’E. Dartois fait appel à de nombreuses compétences pluridisciplinaires complémentaires au travers de collaborations au niveau du campus de l'Université Paris Sud XI et au niveau international (ISMO, IPNO, CAB, GSI). Il a reçu le soutien de l’ANR au travers d’un programme blanc (COSMISME 2011-2014), des programmes nationaux (PCMI, PNP), et de l'Université Paris Sud XI (ERM). 

 

Statut du projet : 
En cours
S'abonner à Syndiquer